Ne pas s’ériger en exemple

Nous avons tous – du moins concernant les individus de nos sociétés développées – un impact fortement négatif sur l’environnement. Nous consommons des produits transformés, nous nous déplaçons beaucoup, nous surfons sur internet quotidiennnement, nous utilisons énormément d’énergie. Nos « empreintes écologistes » sont désastreuses. Jamais les humains n’ont autant pollué que maintenant à titre individuel. Nos sociétés actuelles sont ainsi construites et il est impossible – en l’état – de s’en extirper totalement. C’est un fait.

La tentation de ‘prendre des actions individuelles’ (ne plus manger de viande, ne plus acheter de bouteilles en plastique, faire son propre savon….) et de ‘le faire savoir’ aux autres est grande. Cela peut être par fierté, par besoin de reconnaissance, par souci de donner l’exemple ou même pas désir d’inciter les autres à agir de même. Mais ce qui est une oeuvre louable au départ peut aussi desservir la cause qui nous est chère.

Le risque de se voir critiqué et de suciter colère, haine, jalousie ou rancoeur est trop grand. Même en prenant un multitude de mesures écologistes, nous resterons toujours de grands pollueurs, donc quelqu’un y trouvera toujours quelque chose à redire. Clamer haut et fort ses actions écolos peut jouer en défaveur de la cause environnementale. On observe bien d’ailleurs qu’aujourd’hui plus personne ne remet en cause le réchauffement climatique, mais les personnes qui défendent la cause sont systématiquement prises à parti et attaquées.

L’activiste suédoise Greta Thunberg qui se rend à New York en bateau par souci écologiste s’est vu rappelée que plusieurs personnes avaient dû prendre l’avion pour organiser son périple. Le Prince Harry qui dit ne pas vouloir plus de deux enfants par souci environemental s’est fait reprendre sur ses nombreux déplacements en jet privé.

En comparant les empreintes écologiques des uns et des autres – comme s’amusent d’ailleures à le faire certains médias de façon récurrente – on n’arrivera nulle part. Car sur ce sujet, nous sommes tous nuls. Personne dans nos sociétés fondées sur le déchet et la consomation ne sera en mesure de s’ériger en exemple idéal. C’est impossible.

Les actions individuelles ne sont bien évidemment pas à bannir, bien au contraire, elles sont positives et admirables. Mais c’est leur mise en lumière qu’il faut savoir manier habilement. Car le combat ne se gagnera pas en prétendant donner l’exemple.

Zipolite.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s